Je travaille depuis bientôt 3 ans au rayon menuiserie d’une grande enseigne de jardin et cette réorientation a été pour une moi une véritable révélation. En effet, c’est grâce à mon nouveau métier que j’ai découvert ce qui est aujourd’hui ma passion : bricoler !
J’ai donc décidé de sauter le pas en ouvrant mon blog bricolage et voilà ! J’aborderai de nombreux thèmes comme les tuto, la création de meuble étape par étape, les bases du bricolage ou de la peinture, etc.
Que vous soyez un bricoleur du dimanche, expérimenté ou qui a 2 mains gauches, j’espère que vous trouverez votre bonheur sur mon site !

Bienvenue à tous les bricoleurs en herbe !

Une maison impeccable, tout le monde en rêve. Il ne s'agit pas seulement d'évoluer dans un univers parfaitement ordonné ou propre comme un sous neuf. Le plus important est de se sentir bien chez soi. C'est cette envie d'avoir un havre de paix personnel qui donne envie de bricoler ou d'engager des artisans professionnels.

Un tel projet ne se mène pourtant pas au feeling. On ne refait pas la peinture sans vérifier l'état des murs, on ne remplace pas les mobiliers sans considérer les matériaux prédominants. Il y a énormément de critères à prendre en compte. Tout cela fait partie des petites astuces qui vous seront révélées dans ce blog dédié au bricolage.

Les étapes que j'ai suivi pour ma rénovation immobilière

renover
Rénover pour se sentir bien chez soi !

Il faut déjà déterminer ce que vous attendez de la rénovation. Souhaitez-vous agrandir votre espace, fusionner des pièces, créer des extensions, moderniser…? En identifiant vos besoins, il vous est plus facile de les exposer à une équipe de professionnels. C'est ce que j'ai fait et ça a fonctionné.
J'ai donc relevé les éléments qui ne me plaisaient plus. Les lézardes sur les murs n'étaient pas très rassurantes. Le papier décollé me donnait l'impression de vivre dans une maison dénuée de tout charme. Les traces de fumée et d'huile dans la cuisine me renvoyaient l'image d'une pièce peu hygiénique. Il y avait aussi des meubles passés de mode, des tapis complètement usés et bien d'autres détails.

Vous pouvez repérer les mêmes soucis mais il y a aussi la possibilité que vos attentes soient totalement différentes des miennes. Je ne fais donc que vous donner des idées. L'essentiel est que vous étudiez votre maison ou appartement de manière objective.

Listez tout ce que vous souhaiteriez avoir. Plus de lumière naturelle dans le séjour ? Une salle de bains pour vos invités ? Un petit lavabo à la hauteur de vos enfants ? Un îlot central pour séparer la cuisine du coin séjour ? Des couleurs plus dynamiques ? Laissez vraiment vos envies prendre le dessus car les beaux projets se concrétisent souvent à partir des rêves les plus fous.

J'ai ensuite pris rendez-vous auprès d'une entreprise spécialisée. J'ai exposé mes envies à l'équipe qui a pris des notes. Ils m'ont expliqué qu'il faut une étude des lieux pour évaluer la faisabilité de mon projet de rénovation. Nous avons convenu d'une date et ils sont venus chez moi. Cela leur a permis de mieux comprendre mes envies et de me proposer les meilleures options.

Vous pouvez faire un tour sur http://www.belmard-batiment.fr/renovation-immobiliere.php qui m'a beaucoup aidé dans ma rénovation immobilière. Les conseils et les artisans sont là pour vous épauler. Je vous conseille de bien détailler ce qui vous plaît pour être sûr que le résultat soit conforme.

Allez jusqu'au bout de votre rénovation en décapant votre façade

Vous le savez, il est régulièrement nécessaire, pour mettre en valeur votre habitat mais aussi pour le préserver des attaques du temps, de faire un bon nettoyage de façade. En clair, c'est d'un bon décapage dont votre maison aura besoin, pour bénéficier d'une nouvelle jeunesse.
Ce n'est pas tout. S'il s'agit dans tous les cas du bon entretien et de la préservation de vos biens, le décapage peut aussi s'avérer nécessaire sur divers supports : carrosseries de voitures, coques et hélices de bateau, meubles en fer ou en bois, terrasses…  Deux procédés de décapage de façade peuvent être distingués, l'hydrogommage ou le gommage à sec, ou aérogommage.
L'hydrogommage utilise un nettoyeur à très haute pression pour projeter sur la surface un mélange de sable de décapage et d'eau. Il faut au moins 25kg de sable de décapage pour 3m² de façade à décaper. Etant donné que la buse de projection de l'appareil doit être maintenue à 20 ou 30 cm de la façade, un échafaudage est le plus souvent indispensable pour les travaux en hauteur. L'aérogommage est utilisé pour les façades les plus encrassées. Un mélange de sable à décaper et d'air sous très haute pression va faire le travail, par micro-abrasion. La composition du mélange devra être adaptée au support à traiter, afin de ne pas l'endommager, et d’être aussi neutre et écologique que possible vis-à-vis de l'environnement. Là aussi, l'équipement est professionnel et particulièrement robuste. L'artisan devra revêtir les protections adéquates pour opérer sur votre façade en toute sécurité.
Nettoyez votre façade
L'intérêt de faire appel à un bon artisan est évident. Tout d’abord, des façadiers professionnels - parce qu'ils ont l'habitude et l'expérience - connaissent les particularités des divers types de façades (en briques, avec joints, peintes ou crépies…), ils disposent du matériel adéquat (nettoyeurs professionnels, fournitures, outils dédiés, échafaudages, bâches de protection pour les fenêtres, volets et portes …), ils seront pour vous un gain de temps et de fatigue considérable, et surtout l'assurance d'un résultat à la hauteur de vos exigences.
Ensuite, grâce à son expérience, l'entreprise à laquelle vous ferez appel saura vous éviter toute tracasserie, par exemple en vous prévenant qu'une autorisation de la mairie est nécessaire si votre façade donne sur la voie publique … Enfin, même si cela n'est pas à souhaiter, en cas de problème (accident, bien endommagé…), seul l'appel à des professionnels garantira le fonctionnement des assurances.

En utilisant les services d'une entreprise de décapage à Nice, vous êtes sûr d'obtenir une rénovation de façade réussie.

 

Ma dernière aventure : déboucher un évier dans mon appartement à Paris

J'occupe le même appartement depuis 10 ans et je n'ai jamais eu de souci au niveau de la plomberie. Du moins, rien de vraiment sérieux. Mes seules mésaventures se résumaient à des robinets qui fermaient mal. Après un tour chez le quincailler du coin, je suis venu à bout du problème par moi-même.

Rien ne me préparait donc à un problème d'encombrement. C'était un vendredi soir et nous avions invité des amis pour un apéro. Au lieu d'acheter des amuse-gueule, nous avions décidé de tout préparer. Cuisiner en couple peut se révéler sympa si tout se passe comme prévu. Et ce n'était pas le cas ce soir-là.

Deux heures avant l'arrivée de nos invités, une pile de vaisselle s'amoncelait dans l'évier. Impossible de finir la corvée car l'eau savonneuse menaçait de déborder. J'ai une ventouse alors j'ai essayé de m'en servir mais sans résultat. L'heure tournait. C'est par hasard que je suis tombé sur le site http://sos-debouchage-canalisation.fr/deboucher-evier-paris/ qui propose justement de déboucher un évier à paris. J'ai appelé et un plombier est arrivé en quelques minutes.

Il s'est avéré qu'une petite cuillère empêchait l'écoulement de l'eau. Il y avait aussi quelques résidus d'aliments qui ont bouché la canalisation. Après l'intervention, le plombier m'a fourni de précieux conseils. Je vous suggère donc de placer un filtre pour vous assurer que seule l'eau passe dans les tuyaux. Verser un peu d'eau chaude (voire bouillante) de temps à autres permet aussi d'éliminer les dépôts de graisse.

Le meilleur conseil que je vous propose est de faire détartrer l'ensemble de vos canalisations très régulièrement. L'opération consiste à désencombrer tous vos tuyaux d'évacuation même si, a priori, ils n'ont pas besoin de débouchage. Je conçois cette démarche comme un acte de prévention. Et puis, ça contribue aussi à l'assainissement des eaux et ça limite les risques d'odeurs désagréables.
Adoptez de bonnes habitudes pour éviter les désagréments. Si vous perdez vos cheveux sous la douche, ramassez-les pour qu'ils n'obstruent pas les conduits. Ne jetez rien de trop volumineux dans les toilettes (lingettes humides, couches, etc.). Ne jetez pas les restes d'aliments dans l'évier même si vous êtes pressé.


evier
Entretenez la propreté de vos éviers pour éviter les bouchons

Des gestes très simples vous aideront à éviter le pire. N'attendez pas qu'un encombrement vous gâche la vie pour chercher une solution. Mieux vaut prendre soin de vos canalisations aussi régulièrement que possible. Et surtout, gardez toujours le contact d'un plombier fiable à portée de main. Assurez-vous qu'un dépannage soit possible 24/24 et 365 jours de l'an.

Investir dans des engins neufs pour les travaux : les mini pelles

Une part des travaux peut se réaliser soi-même. D'ailleurs, même si vous faites appel à des professionnels, ils auront forcément besoin d'outils et d'engins pour des travaux lourds. Informez-vous sur les tarifs de location et comparez avec les prix d'engins neufs. Vous constaterez que la seconde option est la plus intéressante.

Vous pouvez consulter les mini pelles et autres engins sur http://www.trconseil.com/engins-neufs.html pour avoir un aperçu des engins de qualité que vous pourrez utiliser. Au moment d'effectuer votre choix, pensez à bien évaluer vos besoins. Le type d'engins nécessaire, les accessoires à prévoir, la disponibilité des pièces détachées sont autant d'éléments à prendre en compte.
Une fois les travaux achevés, vous pourrez envisager de revendre votre mini pelle ou tout autre engin. A moins que vous ne travaillez vous-même dans le BTP. Vous pourrez alors continuer à utiliser le matériel ou le proposer en location pour arrondir vos fins de mois.

Du marbre dans votre maison ? Voici comment l'entretenir

Je me fais une joie de partager ce que j'ai appris sur l'entretien du marbre avec vous. Sachez qu'un ponçage est à réaliser tous les ans dans les commerces et hôtels mais à des fréquences plus espacées dans un domicile. Cela permet au marbre de retrouver sa noblesse d'antan, sans que vous n'ayez besoin de le remplacer.

Le procédé vise à combler les fissures et à masquer les rayures occasionnées par les passages répétitifs. Le fait de déplacer un meuble d'une pièce à l'autre peut aussi endommager les sols en marbre. Il est donc nécessaire d'en prendre soin.

Il faut se munir d'une pâte à joint spécialement adaptée au marbre. On l'utilise pour combler les moindres interstices. Ce n'est qu'après que vous sortez la ponceuse. Les disques de grand diamètre s'adapte aux espaces relativement vastes. Les meuleuses ponceuses assez compactes sont destinées aux angles et aux marches.

Le ponçage ne s'effectue jamais à sec. Cela risque de rayer le marbre au lieu de lui restituer son élégance d'origine. Il faut lustrer la surface en douceur, quitte à revenir plusieurs fois aux mêmes endroits. Armez-vous de patience, le résultat en vaut la peine.

Le port d'EPI est impératif durant le procédé. Il faut donc des gants (anti-vibrations dans l'idéal), un masque et des lunettes, mais aussi des bouchons d'oreille. Pensez également à porter des chaussures fermées et étanches et lavez-vous soigneusement après l'entretien de vos surfaces marbrées.
Après un bon ponçage, mieux vaut procéder à une cristallisation. C'est en quelque sorte une finition qui assure un aspect brillant et comme neuf au matériau. Pensez aussi à appliquer un traitement antidérapant car le sol devient souvent glissant après un entretien en bonne et due forme. Il vous suffira par la suite de laver la surface avec des produits adaptés, sans attendre que les salissures ne s'amoncellent à l'excès.

Si vous avez la moindre hésitation, demandez les conseils d'un professionnel. Il peut s'agir du matériel à utiliser, des bons gestes à adopter ou d'autres aspects de l'entretien. Pensez aussi à revenir régulièrement sur ce blog car les astuces et conseils sont régulièrement mis à jour.

Penser à l’isolation de sa maison


Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, l’isolation est une étape indispensable pour s’assurer d’un habitat sain, confortable et économe en énergie. La qualité de l’air intérieur, la bonne répartition de la chauffe dans tout l’habitat sont autant de clefs pour garantir le confort d’un habitat et réduire ses dépenses liées à l’énergie.
Pour chaque projet, il convient donc de bien réfléchir aux besoins en isolation grâce, éventuellement à un diagnostic énergétique préalable. Il existe de nombreuses configurations d’isolation (intérieure ou extérieure) ainsi que de nombreux matériaux d'isolation utilisés ; chaque projet est unique et nécessite donc une technique particulière à définir selon les caractéristiques de l'habitat.

Pourquoi une maison doit être isolée en intérieur et extérieur ?

 

Au-delà des dépenses financières, une mauvaise isolation entraîne un inconfort thermique qui se caractérise par des courants d’air chaud-froid et réduit la qualité de l’air en raison des ponts thermiques qui se produisent lorsqu’il y a une discontinuité de température entre les parois de la structure et les matériaux. Une mauvaise isolation peut donc même aller jusqu’à entraîner des problèmes de santé.
Bien isoler ses combles permet donc de créer une véritable protection et d’éviter les ponts thermiques. Sans oublier une protection acoustique plus efficace, renforçant encore davantage la sensation de confort au sein de votre logement.
La technique d’isolation intérieure est une véritable spécificité française : près de 99% de nos habitats sont isolés ainsi. Cependant, 20 à 30% des déperditions d’énergie se font depuis les murs. C’est la raison pour laquelle nos voisins européens ou du Nord ont développé l’isolation extérieure depuis de nombreuses années.
L’association d’une isolation intérieure avec une isolation extérieure est indispensable pour réduire au maximum les déperditions thermiques et s’assurer de l’optimisation énergétique de l’habitat.
 

L’isolation intérieure d’abord

L’isolation des combles est la première chose à faire. En effet, 30% des déperditions de chaleur proviennent du toit…
L’isolation intérieure supprime les condensations sur les parois froides et augmente de manière globale les performances thermiques des habitats. Elle permet par ailleurs l’amélioration du confort acoustique intérieure. La mise en place d’une isolation intérieure permet également la réhabilitation et la redistribution des pièces de l’habitat (passage des gaines d’électricité ou eau dans les systèmes de doublages).
Il existe des systèmes d’isolations faciles et rapides à mettre en place, à coûts moindres. .
A noter toutefois que l’isolation par l’intérieur entraîne inévitablement une réduction de l'espace habitable et nécessite des travaux de décoration intérieure et la révision du plan électrique (déplacement des prises, appliques et interrupteurs). L’embrasure des portes est également à prévoir pour limiter les déperditions lumineuses. Les lieux doivent donc être évacués la durée des travaux.
La première question à se poser est si les combles sont perdus ou aménageables.
Les combles perdus correspondent à des espaces non aménageables en raison de l’espace insuffisant caractérisé par un plafond inférieur à 1.80m de haut, une inclinaison de toit inférieure à 30% et une charpente encombrante. Dans ce cas, la solution la plus optimale est l’isolation par soufflage de laine.
 

Par soufflage de laine

 

Les combles perdus, c’est-à-dire non aménagés ou difficiles d’accès, doivent être isolés par une laine à souffler (laine de verre, ouate de cellulose, laine minérale…) à l’aide d’une cardeuse. Cette technique est plus efficace que l’isolation aux rouleaux ou en vrac car elle permet de répartir de manière uniforme l’isolant, de limiter son affaissement.
Cette technique est par ailleurs appréciée pour sa rapidité : en moyenne, 3 heures sont suffisantes pour isoler 100m² de superficie. Par ailleurs, le dérangement est limité puisque la machine à souffler reste à l’extérieur de la maison et souffle l’isolant à l’intérieur des combles. Par ailleurs, aucune manipulation de l’isolant n’est à prévoir par la suite.
Une isolation complémentaire peut être agrafée sur chevrons et pannes ou sous-toiture afin de refléter la chaleur et les UV.

En isolant votre maison, vous ferez des économies d’énergies
 

Par la pose d’un isolant avec plancher
 

Il est également possible d’isoler les combles de sa maison par le plancher par exemple pour pouvoir surveiller l’état de sa toiture. Pour cela, l’isolant sera insufflé ou soufflé et recouvert de parquet ou de plaques d’OSB (sorte d’aggloméré). Il faudra bien veiller à la bonne élimination de la vapeur d’eau et, si nécessaire, laisser quelques zones non découvertes afin de permettre à la vapeur d’eau de s’échapper.
 

L’isolation extérieure ensuite
 

L’isolation extérieure consiste en l’enveloppement de la maison par un matériau spécifique. Elle permet une augmentation de la performance thermique globale de l’habitat sans réduire la surface habitable. Cette technique limite les ponts thermiques structurels (sauf entre combles et façade) et entraîne une réduction des consommations en chauffage très significative ; elle est donc rapidement rentable. L’isolation extérieure permet également de renforcer la protection des murs contre la pluie et l’humidité extérieures, contribuant ainsi à l’amélioration de qualité de l’aire intérieur.
A noter cependant que cette technique augmente le coefficient d'occupation au sol et requiert la création d’une avancée complémentaire de la couverture et de la toiture. Elle demande également la modification du système de récupération des eaux de pluie et des fixations des systèmes de fermeture comme les volets battants.
Par ailleurs, l’isolation des fenêtres permet une réduction moyenne de 20% des déperditions de chaleur, mais entraîne également une réduction des dimensions d’ouverture et donc de l’apport en lumière du jour.
Enfin, l’isolation extérieure ne peut pas être appliquée sur tous les habitats ; il appartient au propriétaire de vérifier les règles d’urbanisme de la commune et de s’assurer de l’accord des architectes des Bâtiments de France.
 

La pose de matière
 

Un gros avantage de la pose de matière pour isolation extérieure, c’est qu’elle ne nécessite pas de quitter le logement pendant les travaux. Elle est à réaliser en complément d’isolation à un ravalement de façade.
En pratique, l’isolation extérieure consiste en l’installation d’un isolant (laine de roche ou PSE) à l’extérieur des murs de l’habitat, qui sera ensuite fixé par différentes couches d’enduit de bardage ou de parement. A noter que la technique d’isolation sous bardage ventilé est la plus résistante.

Cette technique, complexe, nécessite une véritable expertise et ne peut donc être réalisée que par des professionnels qui garantiront une pose sans défaut afin d’assurer une isolation thermique et phonique.
 

Les finitions
 

L’isolation extérieure permet la modernisation de l’aspect des façades sans avoir besoin de réaliser des travaux de décoration. Dans le cas d’une rénovation, une attention particulière sera apportée aux menuiseries ainsi qu’aux portes et fenêtres ; la plupart du temps il est nécessaire de les modifier ou les adapter.
 

Les aides de l’état pour vos travaux d’isolation

 

L’isolation intérieure et l’isolation extérieure sont toutes deux éligibles aux crédits d’impôt. Ainsi, il est possible de bénéficier d’un avantage fiscal de 30% pour les matériaux et la main d’œuvre en cas de réalisation par un professionnel. Dans le cas où vous n’êtes pas imposable, vous percevrez tout de même un chèque de la part des services publics. A noter que le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans, la performance certifiée, l’emballage des produits marqué CE et que le prix au mètre carré ne doit pas dépasser 100 € TTC fourni-posé.
L’isolation est par ailleurs éligible à l’éco prêt à taux zéro, aux aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) comme l’isolation des combles à 1 euro par exemple, à la Prime Quelle Energie et bénéficie d’une TVA réduite au taux de 5,5%.
 

Faire appel à un expert qualifié
 

Chaque habitat a ses spécificités (année de construction, matériau utilisé, etc.) que seul un professionnel est en mesure d’évaluer pour déterminer les solutions d’isolation les plus appropriées. Faire appel à un professionnel expérimenté pour sa rénovation intérieure comme techni-murs, c’est donc un gage d’assurance, de qualité et d’accès au crédit d’impôt.
A noter que la réglementation thermique 2012, entrée en vigueur en 2013, s’applique aux constructions neuves pour générer une moyenne de à 50 kW/m2/an contre 80 à 250 kW/m2/an précédemment. Pour ce faire, trois exigences ont été fixées par le législateur : le besoin bioclimatique, la limitation de la consommation énergétique , et une température intérieure de référence.
Il est par ailleurs important de noter que la réalisation par soi-même de certains travaux d’isolation extérieurs ne garantit pas une réalisation parfaite et peut entraîner des problèmes de moisissures, de dégradation des murs, de problèmes de chauffe, de déformation des menuiseries et d’apparition de tâches. Une isolation mal réalisée peut être la source de maux importants dans votre logement.
De la même façon, la réalisation par soi-même de l’isolation en intérieur nécessite de prendre en compte différents paramètres comme la structure du bâti, la ventilation, la température des pièces, etc. Or si ces paramètres sont mal évalués, de nouveaux travaux seront à prévoir à moyenne échéance…
Donc, faire des travaux soi-même, c’est aussi engager sa seule responsabilité ! Alors qu’avec l’intervention d’un professionnel, même plusieurs mois après les travaux, en cas de litige avec un voisin par exemple, le particulier est couvert par l’assurance professionnelle.

Le professionnel va d’abord étudier la structure du bâtiment avant de vous conseiller
 

Ainsi, faire appel à un professionnel pour les travaux d’isolation intérieur et extérieure est une garantie de tranquillité. Plusieurs types de métiers peuvent être sollicités en dehors de la maîtrise d’œuvre : plâtrier-plaquiste pour l’isolation intérieure, couvreur charpentier, et menuisier pour l’isolation extérieure, voire même plombier ou électricien pour la VMC par exemple.
Ces réalisations ne s’improvisent donc pas et font appel à de nombreuses compétences : mieux vaut faire confiance à des professionnels expérimentés et reconnus !


Lorsque l’on construit ou rénove son bien, il est donc indispensable de se poser la question de l’isolation thermique et phonique. Il convient de faire un diagnostic énergétique complet pour découvrir les déperditions d’énergie de l’habitat et envisager, avec l’aide de professionnels agréés, les différentes solutions optimales en termes de résultats et de coûts. Mieux vaut faire confiance aux professionnels pour la réalisation des travaux d’isolation intérieure et extérieures : c’est un gage de fiabilité, qualité, et de tranquillité grâce aux assurances professionnelles.

Comment procéder à une rénovation de vos sols pour des économies énergétiques ?

L'économie d'énergie est au centre des préoccupations. Il faut veiller à ce que notre mode de vie fasse le moins de dégâts possible sur notre environnement. Et il faut aussi penser aux factures dont nous devons nous acquitter tous les mois. Il y a de quoi motiver à engager des travaux de rénovation.
Je me permets donc de vous résumer les grandes lignes de la rénovation énergétique des sols afin que vous compreniez le concept et ses avantages.

Les maisons construites avant 1975 sont plus vulnérables aux déperditions de chaleur que les constructions plus récentes. Si l'isolation fait défaut, ces déperditions peuvent atteindre les 10%, uniquement au niveau des sols. Il est donc compréhensible que les factures de chauffages soient plus salées.


parquet
Une bonne isolation des sols permet des économies d'énergie

La meilleure option consiste à revoir votre système d'isolation. Les techniques et les matériaux utilisés ne sont toutefois pas les mêmes. Il faut d'abord déterminer si vous avez un plancher bas maçonné ou un plancher intermédiaire d'étage. Le matériau constituant le plancher est également pris en compte.
Après, il faut sélectionner l'isolant adapté. Il est possible que la configuration du sol empêche l'intégration d'un isolant à l'épaisseur classique. Il faut donc faire intervenir un professionnel qui vous aidera à choisir une solution adaptée. Isolation thermique et acoustique seront éventuellement combinés pour limiter l'exploitation de la surface.

L'intervention d'un technicien est aussi nécessaire car il est probable que votre sol ne soit pas en état d'être isolé sans travaux préalables. Il faut parfois résoudre les problèmes d'humidité, réajuster le niveau ou effectuer d'autres opérations toutes aussi techniques.

Une fois que le sol est prêt, la rénovation peut se poursuivre. Le secret est de bien respecter les étapes et de ne jamais vous précipiter. Si un artisan vous impose quoi que ce soit, passez votre chemin. Un bon technicien vous conseillera et vous expliquera sur les risques si vous ne suivez pas ses indications. Mais il ne peut vous obliger à réaliser une rénovation selon ses envies.

En plus de tout cela, n’oubliez pas de vous renseigner sur des travaux concernant la serrurerie. Si vous habitez sur la Côte d’Azur, vous n’aurez aucun mal à trouver des artisans compétents en tapant sur le net des mots clés comme "serrurier la Cannet", "artisan serrurier à Nice" ou encore "SOS serrurier Roquebrune Cap martin"

Pourquoi est-il important de connaitre un bon serrurier à Nice ?

Le Sud de la France est réputé pour son niveau de criminalité plus élevé que la moyenne, et Nice ne déroge pas à la règle, bien au contraire. Dans cette criminalité au sens large, on retrouve beaucoup de cambriolages. L’été qui approche est d’autant plus propice à ces cambriolages, puisque beaucoup de Niçois partent en vacances et laissent donc leur domicile vacant. Il est donc impératif d’avoir les coordonnées d’un bon serrurier, pour pouvoir agir au plus vite. Le grand nombre de touristes, dont beaucoup d’étrangers, augmente également le taux de cambriolages, puisque les malfaiteurs savent que ce sont des proies faciles. Pour vous faciliter la tâche, http://www.sds-serrurerie.fr/serrurier-nice.html est un serrurier que j’approuve !


Construction d’une maison à Nice : les questions à se poser avant de se lancer

7 questions à se poser avant de construire sa maison

Vous souhaitez vous installer dans la région de Nice ou faire construire une maison pour du locatif ? Nous vous apportons des conseils en la matière afin de bien préparer votre projet.

Pourquoi je souhaite construire une maison à Nice ?

En bord de mer, cette ville est un joyau de la Côte d’Azur, y investir c’est faire un placement à long terme de votre argent qui engendrera une plus-value exceptionnelle dans quelques années. Cependant, les terrains sont chers et rares, et il faut savoir prendre l’opportunité en vol avant qu’un autre le fasse à votre place. D’autre part, attention à l’emplacement ! Faire construire une maison à Nice, cela signifie un emplacement stratégique. La perfection ? Un qui soit à la fois accessible, et arboré.

Est-ce que la géolocalisation et l’environnement de ma future maison me plaît ?

Avant d’acquérir votre terrain, la méfiance s’impose. Ce dernier est en dessous du marché ?

Vérifiez les projets de construction alentour afin de ne pas vous retrouver dans cinq ans avec un supermarché qui vous gâche la si jolie vue sur la mer qui vous a fait craquer. D’autre part, même si la course à l’acquisition vous impose de faire un choix rapide, n’hésitez pas à vous présenter au voisinage qu’il vous dise ce qu’il pense de cet emplacement. Demandez à votre architecte ce qui est possible en matière d’orientation de la future maison. Une fois ces éléments identifiés, si le projet vous convient alors foncez !

Suis-je bien assuré ?

Ça y est votre projet de construction de maison à Nice passe à la phase effective. Avant de débuter les travaux, vérifiez que vous êtes bien assuré. Demandez dans un premier temps à votre constructeur et à votre architecte une justification de leurs assurances respectives obligatoires afin d’être couverts en cas de malfaçons. S'il s’agit d’une maison individuelle, vous allez obligatoirement signer un contrat de construction avec l’entreprise responsable des travaux. Ensuite, contactez votre propre assurance. Auprès de cette dernière, vous devez souscrire à une assurance « multirisques habitation » et à une assurance « dommage-ouvrage ». Si votre constructeur, ne l’a pas déjà, vous pouvez également prendre une assurance intempéries. Avec cela, vous êtes totalement paré en cas de soucis.

Budget : quel va être le montant des frais de construction ?

Tout un tas de frais sont à prévoir. Il y a d’abord l'achat du terrain et les frais de notaire. Viennent ensuite les frais liés aux plans de construction, à l’architecte. Ensuite, le coût de la maison s’établira en fonction du projet. Vont s’ajouter les frais d’assurances, la TVA, les mensualités de remboursement du crédit si vous en avez un, l’agencement du terrain et la conception de l’espace vert sur le terrain, puis l’aménagement de votre intérieur. De plus, vous devez verser un pourcentage du prix total des travaux avant le début de ces derniers, puis petit à petit durant l’avancée des travaux jusqu’à livraison de cette dernière.

Comment prévoir les imprévus ?

Lors de la construction d’une maison à Nice, vous pouvez être confrontés à de nombreux imprévus tels que problème au niveau du sol, rallongement de la durée de livraison et surtout malfaçons. Alors comment y affronter ce risque sans perdre la face ?

Faites analyser votre terrain avant l’achat afin de savoir à quoi vous vous engager.
Trouver des partenaires professionnels ayant fait leurs preuves sur le marché.
Souscrivez à vos assurances.
Assurez-vous d’avoir une réelle stabilité avant de prendre un crédit pour plusieurs décennies.
Vérifiez vous-même l’avancement des travaux en vous rendant sur place régulièrement et en prenant des photos.
Demandez à une personne de confiance d’être avec vous lors de la livraison de la maison.
Et prévoyez en avance un budget en cas d’imprévus.

Comment évaluer les dépenses de fonctionnement de la future maison ?

Une fois votre construction de maisons à Nice achevée, d’autres frais vont venir prendre place. La liste est longue, mais vous devez prévoir : les mensualités de remboursement de votre crédit, la taxe d’habitation (pour cela se renseigner auprès de la mairie de Nice), les dépenses énergétiques (il est donc conseiller en amont de vous assurer d’une qualité d’isolation lors de la construction de votre maison), l’aménagement successif, voir les peintures et revêtements. Ensuite, il a un large panel de frais pour l'entretien : traitement anti-insectes sur la toiture et les revêtements extérieurs, ravalement de façade tous les dix ans, entretien du jardin, de la piscine des extérieurs par vous ou par une entreprise extérieure. De ce fait prévoyez large, chiffrez-le tout avant de vous engager dans la construction de votre maison.

Comment choisir l’entreprise pour les travaux ?

Enfin, comment faire son choix parmi l’ensemble des entreprises niçoises pour trouver le professionnel qu’il vous faut pour la construction de maison à Nice ?

Faites jouer la concurrence en faisant établir des devis.
Demandez à d’anciens clients de vos prestataires leur niveau de satisfaction.
Vérifiez la solvabilité et l'état des entreprises auxquelles vous faites appel.
Préférez des professionnels qualifiés RGE qui proposent des devis clairs et qui peuvent vous montrer leurs chantiers précédents.
Refusez des entreprises qui voudraient être payées en liquide pour des travaux supplémentaires.
Pensez humain, l’entreprise doit être en mesure de vous conseiller et non pas être dans un cheminement exclusif de vente.

Vous voilà désormais plus au clair vis-à-vis de votre projet. S’installer à Nice et y être propriétaire étant assurément un choix d’excellence et de finesse, il ne vous reste plus qu’à vous lancer.